Accueil » PER : vous allez aimer préparer votre retraite

PER : vous allez aimer préparer votre retraite

Grâce à la loi PACTE, épargner pour avoir des revenus complémentaires à la retraite (ou pour financer sa résidence principale !) est devenu facile et encore plus intéressant. Tout cela grâce au nouveau PER – plan d’épargne retraite.

On vous explique cela très simplement !

Le monde d’avant

Auparavant vous pouviez épargner pour votre retraite via un PERP, une épargne Madelin, etc. Votre versement était déductible de votre revenu imposable et à la retraite votre capital se transformait en une rente (faible) versée à vie.

Qu’est-ce qui change ? La sortie en capital !

La principale nouveauté issue de la loi PACTE est que vous n’êtes plus obligé de sortir en rente viagère.

Prenons un exemple :

Auparavant, si vous déteniez 50.000 € sur un PERP, par exemple, vous pouviez prétendre à une rente de 130 € par mois jusqu’à la fin de vos jours. Mais si vous décédiez tôt il n’y avait rien à transmettre à vos héritiers.

Avec la loi Pacte, vous pourrez à la retraite retirer vos 50.000 € en capital, partiellement ou totalement, au rythme que vous souhaitez. En cas de décès le capital restant est transmis à vos héritiers. Vous avez récupéré la main sur votre épargne !

Pour en savoir plus sur la fiscalité en cas de sortie, cliquez sur cette video:

De plus, vous pourrez récupérer votre épargne retraite pour financer l’acquisition de votre résidence principale (apport, travaux, frais divers).

A qui s’adresse le PER?

Toute personne de moins de 74 ans peut verser dans un cadre fiscal avantageux

Chacun peut verser chaque année jusqu’à 10% de ses revenus d’activité professionnelle nets. Ces versements sont déductibles de votre revenu imposable.

Ainsi, si votre tranche marginale d’imposition est de 30%, un versement de 10.000 € vous fera économiser 3.000 € d’impôts.

Les entrepreneurs continuent de bénéficier de la fiscalité Madelin avec le PER.

Aux détenteurs d’un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans

Par ailleurs, vous pouvez vous servir d’un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans pour le transférer vers votre PER et déduire les sommes ainsi versées. Vous bénéficierez alors d’un doublement de l’abattement fiscal sur les plus-values de votre contrat. Pour cela, il faut avoir moins de 57 ans. Plus d’informations ici.

Ouvrir un PER à votre enfant

Enfin, vous pouvez ouvrir un PER pour votre enfant. Pourquoi faire ? Vous bénéficierez d’un avantage fiscal et votre enfant devenu grand pourra se servir de son PER pour financer l’acquisition de sa résidence principale. Encore mieux qu’un plan d’épargne logement ! Vous en apprendrez plus ici.

Aux salariés et fonctionnaires : PERCO, PERP, PREFON peuvent être transférés; reprenez la main dessus !

Vous avez un PERCO qui dort chez votre employeur précédent ou actuel ? Ou une épargne retraite qui ne peut sortir qu’en rente (PERP, article 83 pour les cadres) ?

Vous pouvez dès maintenant les transférer vers votre PER personnel et ainsi mieux maîtriser votre argent et l’investir de manière optimale. Une étude d’impact est nécessaire avant d’agir. Vous pouvez vous renseigner davantage et aussi nous contacter.

Aux entreprises pour améliorer leur PERCO

LE PER peut être mis en place par une entreprise en remplacement du PERCO. Grâce à cela les salariés peuvent rendre leurs versements volontaires déductibles de leurs revenus imposables et ainsi bénéficier de l’avantage fiscal

Il existe de nombreuses stratégies très intéressantes pour bénéficier au mieux du PER et bien préparer votre avenir. Sollicitez-nous ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *