Accueil » Les réformes d’Emmanuel Macron vont modifier vos revenus : anticipez !

Les réformes d’Emmanuel Macron vont modifier vos revenus : anticipez !

Après plus d’un an de campagne électorale et d’attentisme de la part des investisseurs, trois réformes promises vont modifier l’efficacité de vos choix patrimoniaux. Agissez pour préserver vos revenus !

Résumé : La fiscalité sur le capital, le travail et la rente sera bientôt bouleversée. Pour y échapper, privilégiez le travail à la retraite, l’actionnariat aux revenus locatifs, l’investissement dans les entreprises plutôt que dans la pierre.

Paris. Emmanuel Macron fiscalite

1. Un ISF ne concernant plus que l’immobilier

L’idée de Macron est de circonscrire l’ISF à la pierre afin de réorienter l’épargne vers les entreprises manquant cruellement d’apport en capital, au risque de favoriser l’investissement dans des fonds et SICAV, via l’assurance-vie, qui ne profitent que marginalement aux entreprises françaises.

Les conséquences pour vous : Sera-t-il plus intéressant d’être actionnaire que propriétaire ? Holding, compte courant d’associés, trésorerie excédentaire dans vos holdings, placements financiers divers, vos investissements hors immobilier ne seront plus assujettis à l’ISF et verront leur rendement net s’améliorer. Réenvisagez la performance nette d’impôts de vos investissements immobiliers ou étudiez l’acquisition de la nue-propriété (pas d’ISF ni de revenus fiscalisés).

2. Hausse de la CSG, baisse des cotisations salariales

L’idée de Macron est de casser la rente, et notamment les revenus locatifs, pour favoriser ceux du travail. Les charges sur les salariés et entrepreneurs baisseront, rendant le travail plus rémunérateur. Le modèle social français sera davantage financé par l’impôt.

Les conséquences pour vous : Plusieurs de mes clients veulent prendre leur retraite tôt et bénéficier de revenus locatifs importants. En payant moins de cotisations sur votre rémunération et plus sur les revenus du capital, vous êtes au contraire encouragés à revivifier votre âme d’entrepreneur !

3. Un impôt unique à 30% sur les revenus du capital

L’idée de Macron, qui est de simplifier le maquis fiscal français, est bonne à condition d’être associée à une législation stable. Nous jugerons sur pièces…

Les conséquences pour vous : Si votre taux d’imposition est fort, vous paierez moins d’impôts sur les dividendes de vos actions ou entreprises. Les revenus locatifs sont en revanche exclus. Etre actionnaire est là encore valorisé.

 

En résumé, les investissements locatifs sont triplement pénalisés : ISF repensé, hausse de la CSG sur ces revenus, pas de prélèvement forfaitaire unique.

A vous d’agir ! Vous avez des questions ? Posez-les moi en commentaire ou via le formulaire contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *